Hier te Fera Pleurer

Chester Himes

Gallimard / La Noire - Janvier 2002 - Traduction (anglais) : Daniel Lemoine

Tags :  Nouvelles Discrimination Truand Années 1950 Plus de 400 pages


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 30 juin 2006

Recommandé Jimmy Monroe n'a que 19 ans et il vient d'être condamné à une peine de 20 ans d'emprisonnement.
Il est terrifié à l'idée de passer tous ces jours et ces nuits avec des hommes dont il ne connaît ni les habitudes, ni les codes.
Il doit apprendre à jouer, tricher, simuler et surtout se méfier des autres.
Face à un univers de discipline, de violence et de crasse, il lutte contre cette peur qui le fait peu à peu dériver vers la folie.
Il se forge une carapace, pour ne pas se laisser atteindre par ces angoisses, ces douleurs :

"Peu importe l'intensité de la douleur, si on n'y pense pas, elle ne peut pas faire mal. Il devint capable de faire pratiquement tout ce qu'il voulait, même s'il avait très peur, car la peur est quelque chose qu'on ne peut contrôler ; mais si on n'y pense pas, elle ne peut pas blesser."

Un incendie se déclare dans la prison, épisode marquant qui fait également l'objet d'une nouvelle du recueil Faut Être Nègre pour Faire ça… sous le titre de Vers Quel Enfer de Flammes.
Des dizaines d'hommes meurent pendant cet incendie, les détenus tentent de sauver quelques uns de leurs amis, puis pillent ce qui peut l'être et essaient de se rebeller. Les gardiens ne peuvent plus entrer dans la prison, on y envoie l'armée.
Jimmy fait des rencontres, découvre l'amitié mais surtout l'amour. Sans cesse, sous la surveillance des gardiens, qui monnayent leurs services ou au contraire usent de la force, en se méfiant des autres détenus qui cherchent la moindre faille pour prendre le dessus, envie de pouvoir ou simplement par jalousie, il tente d'être lui-même, de faire le point, d'être juste et clair dans ses sentiments. Une longue et dure épreuve qui le conduit à enfin être un homme.
Il décide d'écrire…
Les sentiments de Jimmy pour Rico, le désir inassouvi, la peur pour l'autre, cette sorte de dépendance dont il va devoir s'affranchir pour ne pas subir, sont très poignants car extrêmement bien dépeints.

Ce livre décrit l'univers carcéral, le quotidien de ces prisonniers qui parfois, tiennent par l'idée de la liberté ou qui se résignent à vivre comme on leur impose de le faire. Envoyés par la justice dans des lieux où justement elle ne règne plus. D'une noirceur terrible, Chester Himes ne laisse pas de place à l'humour ou à la dérision comme dans certains de ces romans, il écrit là une partie de sa propre histoire au travers de celle de ce petit Jimmy.


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

Les autres romans de Chester Himes, La Reine des Pommes par exemple, Couché dans le Pain, ou le recueil de nouvelles Faut Être Nègre pour Faire ça qui reprend quelques extraits modifiés de ce roman.
Plus récent le Justice Blanche, Misère Noire de Donald Goines dont le personnage principal se nomme d'ailleurs Chester Hines.

Le début...

Les dix premières lignes...

C'était la première nuit que Jimmy Monroe, détenu n°57232 passait au dortoir. C'était très bizarre ; tout était bizarre. Tendu à rompre depuis dix jours, terrifié, perdu et seul, il n'arrivait pas à réaliser qu'il voyait vraiment des détenus jouer au poker et rire. Il avait eu l'impression qu'il n'entendrait plus jamais de rires.
Pendant la période d'examens et d'entretiens avec le médecin, le directeur adjoint, l'aumônier et Dieu sait qui, où les détenus de l'anthropométrie l'avaient mesuré et avaient pris ses empreintes digitales, pendant cette succession de gestes vagues, confus, décalés, insensés, il avait été affecté, avec tous les nouveaux, au 5-K, (le dernier étage du bloc I&K, un très vieux bâtiment au cellules minuscules, crasseuses et glaciales) (...).


La fin...

Quatrième de couverture...

En 1937, Chester Himes fraîchement libéré d'une peine de sept ans purgée au pénitencier d'État de l'Ohio pour vol à main armée, vient de terminer son premier roman, Yesterday Will Make You Cry . Tour à tour brutal et lyrique, mais toujours d'une honnêteté scrupuleuse, il y raconte l'histoire autobiographique du passage du jeune Jimmy Monroe dans un système carcéral qui poussa à bout les limites de sa santé mentale, de sa résistance à la souffrance et de sa conception de l'amour. Étonnamment candide sur tout ce qui touche au racisme, à l'homosexualité et à la corruption régnant dans les prisons, le livre demanda seize ans et quatre réécritures pour être enfin publié en 1952, dans une version considérablement altérée, sous le titre Cast The First Stone (Qu'on lui Jette la Première Pierre) . Même dans sa version chamboulée, il fut accueilli comme un chef-d'œuvre sardonique d'avilissement et de transfiguration.
Cette édition présente pour la première fois le roman tel que Chester Himes voulait qu'il soit lu, entièrement intact dans son honnêteté crue et son effrayante compassion.


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

Chester Himes










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition

Du même auteur...

Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.

Il Pleut des Coups Durs La Reine des Pommes Couché dans le Pain Tout pour Plaire Dare-Dare Faut Être Nègre pour Faire Ça...