Femme qui Écoute

Tony Hillerman

Rivages / Noir - Janvier 1989 - Traduction (anglais) : Danièle et Pierre Bondil

Tags :  Roman d'enquête Polar politique Polar militant Crime organisé Vengeance Flic Etats Unis Années 1970 Littéraire Moins de 250 pages


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 26 mars 2007

Recommandé Hosteen Tso a demandé à sa nièce Anna Atcitty de faire venir Margaret Cigaret, une "Femme-qui-écoute" aveugle renommée, pour qu'elle lui indique après une transe, quels chants seront nécessaires pour le guérir du mal qui le ronge. Mais pendant la transe de Femme-qui-écoute, Tso et Anna sont assaninés. Plusieurs jours plus tard, Joe Leaphorn manque de se faire écraser par un chauffard au monture de lunettes en or qu'il venait d'arrêter pour le contrôler. Le capitaine Largo consent alors à confier l'enquête de l'affaire Tso/Atcitty à Leaphorn, le déchargeant ainsi de sa mission d'encadrement d'un groupe de Scout. Joe Leaphorn va pourvoir continuer à traquer "Monture-en-Or" dont la piste semble se diriger vers le hogan de Tso. "Monture-en-Or", cet homme qui souriait quand il a tenté de le tuer.

Avec Femme qui Écoute, Tony Hillerman clos la trilogie Joe Leaphorn, pour passer, après ce roman, à un nouveau personnage, celui de Jim Chee dans Le Peuple des Ténèbres, plus romantique, plus impliqué, et moins sceptique vis à vis de la culture Navajo. C'est peut-être lors du passage où Hillerman décrit la cérémonie de Kinaalda (rite de passage à l'age adulte) où Leaphorn, gagné par l'émotion, entonnera le chant avec la famille, qu'il décide de ce changement de personnage.

Femme qui Écoute est un roman très réussi, porté par une intrigue plus riche et compliquée qu'à l'accoutumé chez l'auteur. Tony Hillerman profite de la mise en scène d'un groupe terroriste Indien pour rappeler les massacres du peuple amérindien par l'armée des Etats Unis, de manière assez neutre puisqu'il ne les dénonce pas et ne revendique rien ; il laisse le lecteur seul juge de ce passé.
La confrontation de Leaphorn avec ce groupe terroriste fait ressortir deux mondes Navajo, celui, déraciné, élevé par la culture et la morale "blanche", nourri de rancune et qui cherche à faire payer son mal-être aux hommes blancs, et, celui de la réserve qui évolue en suivant tant bien que mal la pensée et les rites Navajo. Encore une fois c'est le monde "belacani" qui apporte le crime sur les territoires de la réserve, un thème récurrent chez Hillerman.

Plutôt que d'épiloguer encore une fois sur le style particulier de l'auteur, voici un court extrait de la découverte des corps de Hosteen Tso et d'Anna Atcitty :

Elle avança prudemment sur le chemin des moutons en tapant le sol devant elle et en marmonnant avec colère. Le bout de sa canne l'avertit de la présence d'un cactus qu'elle évita, lui permit de contourner une dépression et de dépasser un affleurement de grès. Il détermina un monticule d'herbes mortes et rencontra le petit doigt de la main gauche d'Anna Atcitty, au bout de son bras tendu. La main reposait, la paume tournée vers le ciel ; le vent avait amassé un peu de sable contre elle et, même pour le toucher extrêmement sensible de Femme-qui-Écoute, elle ne ressemblait guère qu'à une brindille de plus. Aussi continua-t-elle à avancer à tâtons, en appelant et en maugréant, sur le chemin qui menait à l'endroit où le corps de Hosteen Tso gisait de tout son long à côté du fauteuil à bascule renversé, l'Homme Arc-en-Ciel dessinant toujours le même arc de cercle sur sa poitrine.

Femme qui Écoute est un incontournable de Hillerman, un dépaysement assuré.


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

Tous les autres romans de Tony Hillerman, si ce n'est déjà fait. Les deux cycles Joe Leaphorn et Jim Chee peuvent être lus dans le désordre.

Le début...

Les dix premières lignes...

Le vent du sud-ouest se chargeait de turbulences en franchissant les monts San Francisco, parcourait en hurlant le plateau désolé de Moenkopi et faisait mille bruits étranges autour des fenêtres des vieux villages hopis de Shongopovi et de Seconde Mesa. Après plus de trois cent kilomètres de désert vers le nord et l'est, il jetait des rafales chargées de sable contre les sculptures rocheuses du Parc Tribal Navajo de Monument Valley puis filait à l'est, sifflant à travers le labyrinthe de canyons à la frontière de l'Arizona et de l'Utah (...)


La fin...

Quatrième de couverture...

Les faits étaient simples. Une des nièces de Hosteen Tso avait fait en sorte que Margaret Cigaret, une femme-qui-écoute d'une réputation considérable dans la région de Rainbow Plateau, vienne trouver ce qui causait la maladie du vieil homme. Madame Cigaret était aveugle. Elle avait été conduite au hogan de Tso par une de ses nièces, Anna Atcitty. L'entretien habituel avait eu lieu. Madame Cigaret avait quitté le hogan pour commencer à écouter. Pendant qu'elle était en transe, quelqu'un avait tué le vieil homme et la jeune fille, en les frappant sur la tête avec ce qui pourrait être un tuyau métallique ou le canon d'un fusil. Une nouvelle enquête de Joe Leaphorn.


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

Tony Hillerman










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition Réédition poche Réédition poche

Du même auteur...

Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.

Le Peuple de l'Ombre (Le Peuple des Ténèbres) Là où Dansent les Morts Le Vent Sombre La Voie du Fantôme Porteurs de Peau Le Voleur de Temps La Voie de l'Ennemi Dieu qui Parle Coyote Attend Les Clowns Sacrés Moon Le Premier Aigle Le Vent qui Gémit