L'Etoile du Désert

Michael Connelly

Calmann-Lévy - Septembre 2023 - Traduction (anglais) : Robert Pépin

Tags :  Roman d'enquête Serial Killer Flic Los Angeles Années 2020 Plus de 400 pages


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 07 octobre 2023

La vieillesse est un naufrage… Ou pas.

Alors que Harry Bosch, soixante-dix printemps, en est réduit à compter ses pilules, l'inspectrice Renée Ballard se présente à son domicile pour une nouvelle association. On vient de lui confier la direction des Affaires non résolues, le service de police monté de toute pièce par Harry lui-même avant qu'il ne soit démantelé sans faire de bruit et Harry poussé vers la sortie.
Ballard doit cette promotion à un conseiller municipal, Jake Pearlmann dont la sœur a été assassinée il y a des années. Un dossier toujours non élucidé. Elle appâte le vieux flic avec une ancienne affaire qu'il a traitée et dans laquelle il n'a jamais pu prouver, avant sa mise en retraite, la culpabilité d'un certain Finbar McShane, assassin d'une famille entière. Une écharde qui titille toujours sa conscience professionnelle… De fait, elle lui confie également le dossier Pearlmann, celui qui l'intéresse vraiment.

Après une mise en place rapide et efficace, Michael Connelly déroule comme il sait le faire depuis de nombreuses années. La mécanique est bien huilée, rodée à l'ouvrage.
Bosch, malgré son âge, n'a pas perdu son sale caractère ni cette manière bien à lui de se foutre des règles, c'est un peu comme sa marque de fabrique.
Parmi l'équipe de bénévoles qui constituent l'unité, Coleen Hatteras fait figure d'élément perturbateur. Embauchée pour gérer l'approche généalogique des dossiers, elle se révèle également comme une sorte de médium ou télépathe des objets. Tout pour plaire à Harry et à son esprit cartésien…

Michael Connelly maîtrise sa musique et délivre sa partition « annuelle » avec toute la précision qu'on lui connaît en matière d'enquête policière. Sa crédibilité ne peut être remise en cause et depuis trente ans que ça dure, on sait plus ou moins où on pose ses valises lorsqu'on ouvre un de ses romans.
En dehors de Harry Bosch, quelques personnages sont venus renouveler la série, comme l'inspectrice Renée Ballard avec qui il fait « équipe » depuis quelques années, ou son demi-frère avocat, Mickey Haller. Dès lors, à chaque parution, on a quelque part envie d'y retourner, de retrouver cette « famille » lointaine qui donne de ses nouvelles de temps en temps. Mais du coup… pas trop de surprises. On a frissonné avec eux, désormais on tremble un peu moins.
Loin de moi l'idée de dénigrer la qualité des romans de Michael Connelly, c'est de la belle ouvrage et une machine bien huilée. Mais c'est justement ce côté « machine » qui, lorsqu'on approche du terme de sa lecture, peut faire penser que ce nouvel épisode n'a pas apporté grand-chose aux précédents et qu'on oubliera sans doute cette Etoile du Désert alors qu'on se souviendra longtemps des Egouts de Los Angeles.

Mais ce serait sans compter sur un final dont l'auteur a le secret et dont, bien sûr, je ne vous dirai rien, sinon que cette étoile restera sans doute dans les annales.

Ce monde est en colère (…) et dans un monde en colère, les gens font des choses auxquelles on ne s'attendrait jamais. Auxquelles eux-mêmes ne s'attendraient pas.


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

On ne présente plus « l’autre » inspecteur Harry, héros récurrent s’il en est qui traverse les romans de Michael Connelly depuis trente ans, à travers une vingtaine d’ouvrages dont certains relèvent de la pépite.
Si vous avez la chance de ne pas encore les avoir lus, n’hésitez pas.

Le début...

Les dix premières lignes...

Ses pilules alignées sur la table, Bosch était prêt. Il versait déjà de l’eau dans son verre quand on sonna à la porte. Il ne bougea pas de sa chaise et songea à ne pas répondre. Sa fille avait une clé et ne s’annonçait jamais, et il n’attendait personne. Ce devait être un démarcheur ou un voisin, et il y avait longtemps qu’il ne connaissait plus aucun de ces derniers. Le quartier donnait l’impression de changer tous les deux ou trois ans et au bout de trois décennies de ce manège, il avait cessé de se porter à la rencontre des nouveaux venus. En fait, il aimait assez être le vieux flic grincheux du coin sur lequel on avait peur de tomber.
Mais une voix qui l’appelait par son prénom accompagna le second coup de sonnette. Et c’était une voix qu’il reconnut.
— Harry, je sais que tu es là. Ta voiture est devant.


La fin...

Quatrième de couverture...

Après avoir quitté le LAPD rongé par la misogynie, le défaitisme et la bureaucratie, Renée Ballard revient prendre la direction de l’unité des Affaires non résolues récemment reformée. Elle y recrute des stars de la police et demande à Harry Bosch, maintenant à la retraite, de l’aider à résoudre l’affaire de deux jeunes femmes tuées de la même façon à dix ans d’intervalle.
Bosch ne saurait refuser : avec toutes les ressources du LAPD, peut-être pourra-t-il en profiter pour arrêter le psychopathe qui a abattu toute une famille dans le désert de Mojave et n’a jamais été retrouvé.
S’il respecte Ballard, Bosch supporte mal son autorité et cela risque de nuire à leur travail. Et les tueurs, eux, n’entendent pas se laisser prendre après toutes ces années d’impunité.
D’autant que pour Ballard, et surtout pour Bosch, le temps presse…


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

Michael Connelly










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition

Du même auteur...

Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.

Les Egouts de Los Angeles La Glace Noire La Blonde en Béton Le Poète Le Cadavre dans la Rolls Créance de Sang Le Dernier Coyote La Lune Était Noire L'Envol des Anges L'Oiseau des Ténèbres Wonderland Avenue Darling Lily Lumière Morte Los Angeles River Echo Park L'Epouvantail