Les Chiens de Riga

Henning Mankell

Seuil Policiers - Mars 2003 - Traduction (suédois) : Anna Gibson

Tags :  Roman d'enquête Polar politique Flic Suède Années 1990 Entre 250 et 400 pages


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 13 janvier 2005

Pourquoi avoir attendu 2003 pour publier ce second roman de Henning Mankell où apparaît Kurt Wallander (paru en Suède en 1992) on ne le saura sans doute jamais ; les éditeurs (ici Le Seuil) ont parfois de ces idées !.. Surtout lorsqu'après le galop d'essai que constituait Meurtriers sans Visage, l'auteur enfonce le clou et nous assène sa vision à travers les conséquences de la chute du mur de Berlin. Dix ans plus tard, c'est un peu tard... Ou alors, pour les racheter, dira-t-on qu'ils voulaient renforcer le coté visionnaire ?
En tout cas, c'est dans une sordide histoire qu'on se retrouve plongé en compagnie de l'inspecteur, une enquête qui va le confronter à l'avenir des pays baltes (ici la Lettonie), partagé alors entre les indépendantistes et les prosoviétiques s'accrochant à leurs privilèges ; l'atmosphère de fin de règne y est particulièrement bien décrite. Henning Mankell poursuit son analyse des "déboires" suédois à travers ce personnage si attachant qu'est Kurt Wallander et que petit à petit (si on respecte la chronologie) on apprend à connaître.


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

La série complète bien sûr, en privilégiant La Lionne Blanche qui se rapproche des Chiens de Riga par son coté géopolitique plus marqué.

Le début...

Les dix premières lignes...

La neige arriva peu après dix heures.
L'homme qui tenait la barre jura à voix basse. S'il n'avait pas été retardé la veille au soir à Hiddensee, il serait déjà en vue d'Ystad. Encore sept milles... En cas de tempête, il serait contraint de couper le moteur et d'attendre que la visibilité revienne.
Il jura à nouveau. J'aurais dû m'occuper de ça à l'automne, comme prévu, échanger mon vieux Decca contre un système radar performant. Les nouveaux modèles américains sont bien, mais moi, j'étais avare. Et je me méfiais des Allemands de l'Est. Sûr qu'ils allaient m'escroquer (...).


La fin...

Quatrième de couverture...

Février 1991. Un canot pneumatique s'échoue sur une plage en Scanie. Il contient les corps de deux hommes exécuté d'une balle dans le cœur. L'origine du canot est vite établie : de fabrication yougoslave à l'usage des Soviétiques et de leurs pays satellites. Les corps sont identifiés : des criminels lettons d'origine russe liés à la mafia. Un policier de Riga est appelé en renfort à Ystad.
Dès son retour de Lettonie, l'étrange major Liepa pour lequel l'inspecteur Wallander s'est pris d'amitié est assassiné. Wallander part alors pour Riga. Là, privé de tous repères, il se trouve plongé dans un pays en plein bouleversement, où la démocratie n'est encore qu'un rêve, un monde glacé fait de surveillance policière, de menaces non voilées, de mensonges. Où se cache la vérité ? À force d'obstination l'inspecteur suédois, réduit à ses seules intuitions, mais désireux que justice soit rendue, parviendra à faire la lumière.


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

Henning Mankell










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition Réédition poche

Du même auteur...

Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.

Meurtriers Sans Visage Le Guerrier Solitaire La Cinquième Femme Les Morts de la Saint-Jean La Muraille Invisible La Lionne Blanche L'Homme qui Souriait Avant le Gel Le Retour du Professeur de Danse L'Homme Inquiet