A Cause de la Nuit

James Ellroy

Rivages / Noir - Septembre 1987 - Traduction (anglais) : Claude Mussou

Tags :  Roman noir Thriller Roman d'enquête Polar urbain Mystique Psychologie Flic Criminel Los Angeles Années 1980 Littéraire Entre 250 et 400 pages


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 1er janvier 2006

Recommandé Dans Lune Sanglante, premier opus de la trilogie Lloyd Hopkins, Ellroy s'est appliqué à créer un personnage de flic parfait, de l'intelligence lumineuse à l'obstination justicière, en passant par la sensualité, le charisme, la sensibilité et l'insubordination.
Ce type-là, Lloyd Hopkins, qu'on a appris à aimer sous sa carapace de super flic, Ellroy semble s'acharner dans À Cause de la Nuit , à le détruire.
Sa femme l'a quitté, et bien loin des réussites sentimentales de Lune Sanglante , Lloyd est terriblement seul tout au long de cette descente aux enfers.
Même son exploit d'avoir arrêté un meurtrier fou et insaisissable n'a pas contribué à le rendre plus aimé.
Sa carrière semble au point mort, sa vie amoureuse idem, et l'enquête qui s'annonce après un triple meurtre dans un magasin de spiritueux devra marquer la rédemption et la renaissance, sous peine de mort.

Pourtant, Lloyd se fait mener en bateau, manipuler depuis le début par un psychiatre terrifiant, qui semble n'avoir d'autre but que d'accroître encore et encore son pouvoir sur ses malades et l'humanité entière. Il transforme des hordes de patients en larves gémissantes, qui se martèlent la poitrine pendant des heures en répétant Patria infinitum , "Au-delà de l'au-delà", et autres slogans mystiques.
Ce "voyageur de la nuit" a pris Lloyd pour cible et le tire à lui, il l'attend la bouche ouverte et les canines acérées comme un chat à l'entrée d'une souricière.
On assiste impuissant à l'embobinement du flic le plus intelligent de Los Angeles, espérant à chaque page qu'il va comprendre, qu'il va deviner, même si aucun indice ne peut l'y aider. On y croit encore au génie de Lloyd Hopkins, certainement il va trouver la faille. Il y a forcément une faille.

Ce deuxième opus laisse comme un goût amer, comme si Ellroy nous avait roulé dans la farine comme il le fait avec son sergent super héros. On s'attendait à une démonstration brillante du bon côté, celui de la justice et de la morale, et c'est du côté de l'obscurité malfaisante qu'on la trouve. Gloups. Ca fait drôle aux entournures.
Manifeste d'un écrivain génial. Ferrer le lecteur, l'emmener, l'endoctriner, et casser ses rêves.
C'est du grand art. Que l'on appréciera d'autant plus que l'on est un lecteur fluide et docile. On acceptera ou pas de laisser un morceau de ses idéaux au fil des pages, et d'entrevoir une vision plus noire du monde. Plus réaliste, sans aucun doute.


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

Si vous en êtes au deuxième opus. vous ne vous arrêterez pas en si bon chemin, poursuivez donc la route jusqu'au troisième volume de la trilogie La Colline aux Suicidés.

Le début...

Les dix premières lignes...

Le magasin de vins et spiritueux était situé à l'extrémité d'un long ruban de néons, à l'endroit où Hollywood Freeway coupait Sunset Boulevard ; frontière entre les vives lumières et les ténèbres des quartiers résidentiels.
L'homme dans la Toyota jaune s'arrêta dans les buissons qui bordaient la bretelle d'accès, tournant sèchement le volant et tirant vivement le frein à main d'un seul geste adroit. Il sortit de la boite à gants un révolver gros calibre et l'enfouit dans un journal plié, laissant dépasser la crosse et la détente, puis il tourna la clef de contact en position accessoire et ouvrit la portière. Il murmura, haletant : "Au-delà de l'au-delà" et de dirigea vers l'enseigne lumineuse qui clignotait, épelant les mots "VINS & SPIRITUEUX" ; frontière entre sa vie passée de terreur et sa nouvelle vie de puissance (...).


La fin...

Quatrième de couverture...

Il est psychiatre, manipule les solitaires et les faibles, et utilise son pouvoir maléfique la nuit. Plus il tire d'informations de ses malades, plus son royaume devient puissant. Jusqu'au jour où ce "voyageur de la nuit" croise le chemin du sergent Lloyd Hopkins.


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

James Ellroy










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition Réédition poche

Du même auteur...

Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.

Lune Sanglante La Colline aux Suicidés Le Dahlia Noir Clandestin Un Tueur sur la Route Le Grand Nulle Part American Tabloïd Ma Part d'Ombre American Death Trip Underworld USA