Miami Blues

Charles Willeford

Rivages / Thriller - Septembre 1989 - Traduction (anglais) : Danièle et Pierre Bondil

Tags :  Roman noir Road Polar Trafic Psychologie Truand Floride Années 1980 Entre 250 et 400 pages


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 31 août 2005

"Frederick J. Frenger Jr. est un joyeux psychopathe", du moins est-ce ainsi que commence par le décrire Charles Willeford. Mais Freddy ressemble plus à vrai dire à une âme perdue : il y a comme un côté déjanté et très froid chez lui, on le sent loin, très loin, des "règles" qui régissent la vie en communauté. Pour autant, quelles autres communautés a-t-il connues que celles des maisons de redressement ou de la prison où il fut catalogué, comme la moitié des détenus d'ailleurs, comme psychopathe et sociopathe ?
Freddy est comme un fauve, comme un prédateur en liberté qui cherche sa proie (sa voie ?), qui court sur la ligne blanche, toujours à la limite, prêt à basculer... Et si, quelque part, la "normalité", cette inconnue, l'attirait ? Malgré toute cette violence accumulée, malgré ce vide affectif qui l'habite, devenir un homme comme les autres... ou presque. Il ne lui manque qu'un but, une motivation, et son avenir dépendra de la couleur qui se présentera.
Charles Willeford dresse le portrait de l'inéluctable descente aux enfers d'un homme aux espoirs brisés dans l'œuf, sur fond de Floride loin des cartes postales habituellement décrites, des climats propices à l'éclosion de maisons de retraites pour américains argentés, dans une Miami minée par les vagues d'immigration cubaine.
Le milieu des années 80, l'Amérique de Reagan, ce qui aurait pu être... Comme cette pauvre fille, Susan, un peu gourde, un peu naïve, engrossée par son frère, qui aurait du finir mariée à l'un de ses collègues de lycée, parée pour une vie morne et tranquille entre mari, enfants, supermarché et barbecue dominical, et qui se retrouve sous la tutelle d'un Freddy, sans savoir plus que lui où la mènera cette "aventure".
Charles Willeford dépeint la réalité, il ne s'encombre pas de faux-semblants. Lorsque celle-ci est sans espoir, la couleur de ses romans est le noir.


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

Miami Blues a été adapté au cinéma après la mort de son auteur, en 1990, avec Alec Baldwin dans le rôle principal.

James Ellroy a décrit une errance similaire, sans la présence du "garde fou", ça a donné Un Tueur sur le Route.



Le début...

Les dix premières lignes...

Frederic J. Frenger, Jr., joyeux psychopathe en provenance de Californie, demanda à l'hôtesse de l'air qui officiait en première classe un autre verre de champagne et de quoi écrire. Elle lui apporta une demi-bouteille bien froide, la déboucha et la lui laissa, puis revint quelques instants plus tard avec du papier à lettres à en-tête de la Pan Am et un stylo à bille blanc. Pendant l'heure qui suivit, tout en buvant du champagne, Freddy s'entraîna à reproduire les signatures de Claude L. Bytell, Ramon Mendez, et Herman T. Gotlieb (...).


La fin...

Quatrième de couverture...

Frederic J. Frenger, Jr., joyeux psychopathe en provenance de Californie, débarque à l'aéroport de Miami, les poches bourrées de cartes de crédit volées. Importuné par un Hare Krishna, Freddy lui retourne brutalement un doigt, le cassant net. Quelques heures plus tard, le corps du Krishna, mort, est retrouvé dans les salons des VIP...
Freddy Frenger vient de commencer sa randonnée dans Miami, une ville où l'on passe aisément des hôtels luxueux aux taudis, habités essentiellement par des cubains, en rupture de Castro. Menteur, caméléon, violent, Freddy ira jusqu'à voler l'insigne et l'arme du sergent Hoke Moseley de la police criminelle.
Moseley a des problèmes avec son poids, ses fausses dents, le sexe... et les psychopathes. Freddy est un adversaire à sa mesure.


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

Charles Willeford










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition Réédition poche

Du même auteur...

Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.

Une Seconde Chance pour les Morts Dérapages Une Fille Facile Hérésie Ainsi Va la Mort