Le Rêve des Chevaux Brisés

William Bayer

Rivages / Thriller - Septembre 2004 - Traduction (anglais) : Gérard de Chergé

Tags :  Polar urbain Polamour Psychologie Journaliste Quidam Etats Unis Années 2000 Entre 250 et 400 pages


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 26 avril 2008

Le passé et le présent s’entrelacent, Eros et le Freud de L'Homme aux Loups planent sur l’histoire. Bayer nous entraîne dans son univers. Un film entre Robert Altman et les frères Coen. Il y a de ça dans la description nostalgique de l'univers de la ville imaginaire de Calista où chaque personnage, chaque bâtiment a sa place, comme un tableau représentatif d'une certaine Amérique plus ou moins fantasmée avec un humour pince sans rire, un peu comme dans Minuit dans le Jardin du Bien et du Mal (1998) de Clint Eastwood. Le héros dessinateur judiciaire est un choix plutôt original pour nous promener dans ce roman d'enquête psychologique avec étude de personnages et, en toile de fond, une ville du Midwest des États-Unis d'Amérique. Le Rêve des Chevaux Brisés est une étude de mœurs avec retour en arrière nostalgique d'un dessinateur, hanté par une "affaire" (et un "personnage" qu'il cherche à comprendre) et qui revient dans la ville de son enfance.

Le roman est écrit « à la Bayer » : de façon peu remarquable au premier abord, sans lyrisme, sans phrases "polardeuses" ou avec des effets métaphoriques marqués, sans donner son avis sur tout de manière évidente, sans forcer le trait dans la caricature et avec un second degré léger. Les effets d'enquêtes, poncifs et ficelles sont là, mais utilisés différemment, atténués. Beaucoup de sujets sont évoqués : l'antisémitisme, l'évolution de la société américaine, les médias, le dessin et l'art, la psychanalyse, le jeu des attirances sexuelles, le sexe. Le livre délivre une ambiance. Pour ma part, je me se serais bien passé de cette histoire d'amour entre le narrateur et Pam. Mais on mettra bien vite ce petit désagrément de côté et on se laissera bercer par l'ambiance en demi-teinte de la ville de Calista, ville "idéale et stéréotypée" du Midwest américain. On se laissera aussi emmener par les ressorts de l'enquête et les éléments qui la développent. Cette écriture qui joue sur le fil entre un premier degré clair et deuxième degré voilé (qui ne se moque pas complètement du premier, mais l’atténue). Même si c'est un peu long par moments, à l'américaine... Le Rêve des Chevaux Brisés est particulièrement « jouissable ».


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

Minuit dans le Jardin du Bien et du Mal (1998) de Clint Eastwood et Tarot, le chef d’œuvre de William Bayer.

Le début...

Les dix premières lignes...

Un homme et une femme font l’amour…
Torride après-midi d’août. Un homme et une femme font l’amour dans une chambre de motel. La moiteur est élevée, les draps humides. Les stores vénitiens découpent la lumière, barrant de rayures les deux corps nus, luisant de sueur.
Sur la commode tourne un ventilateur. Un ruban attaché à la grille flotte à l’horizontale. Dans la pièce, on entend les halètements rauques des amants, leur respiration saccadée. À l’extérieur, les bruits de la circulation et le vacarme distant du parc d’attractions, de l’autre côté de la route (…)


La fin...

Quatrième de couverture...

Dans une ville du Midwest, par un après-midi torride, un homme et une femme sont en train de faire l'amour dans une chambre de motel quand, soudain, la porte s'ouvre à la volée. Une silhouette en imperméable brandit un objet long et sombre. Suit une double détonation... Les deux victimes sont Barbara Fulraine, égérie de la haute société, et son amant Tom Jessup, modeste professeur dans une école privée. Comment une grande bourgeoise à la beauté spectaculaire a-t-elle pu finir de façon aussi sordide et tragique ?
Vingt-six ans après, David Weiss revient dans cette ville où il a grandi, à l'occasion d'un procès qu'il doit couvrir en tant que dessinateur judiciaire. Il va tenter de répondre à cette question qui le hante. Pour cela il se plonge dans les documents relatifs à l'affaire Fulraine, et dans les papiers de son père — qui était par ailleurs le psychanalyste de la victime. Il se souvient que le double meurtre avait profondément perturbé la vie de ses parents. Lui non plus ne sortira pas indemne de cette histoire quand il découvrira la vérité.


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

William Bayer










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition Réédition poche

Du même auteur...

Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.

Tarot Wallflower