Le Vampire du Stade Bollaert

Jean-Christophe Macquet

Ravet-Anceau - Janvier 2008

Tags :  Roman d'enquête Polar fantastique Mystique Flic Quidam France Années 2000 Entre 250 et 400 pages


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 11 février 2008

Un crime sanglant est commis durant la rencontre Lens-Bordeaux au stade Bollaert : trois cadavres retrouvés dans les toilettes, dont deux entièrement nus. Rixe de supporters ? Hooliganisme ? Agression homophobe ?...
Un homme croit reconnaître une signature criminelle qu'il a déjà croisée lorsqu'il était commissaire de police à Nantes, quinze ans auparavant. Depuis, le temps a passé, il s'est reconverti ; d'abord en moine bénédictin, puis en prêtre exorciste. Pour lui, il n'y a pas d'équivoque : le "Mal" a encore frappé. Il enrôle, à coups de stratagèmes, une jeune OPJ de la gendarmerie, Mylène Plantier, et, en compagnie d'un troisième larron, également curé, il mènent une enquête parallèle…

Jean-Christophe Macquet nous propose une intrigue dans les milieux occultes proches des satanistes, pour les plus enragés, ou de ceux que l'on appelle les "gothiques", plus présentables. Et pour faire la lumière sur ces zones d'ombre, c'est une équipe hétérogène qu'il envoie sur le terrain, tentant l'association de circonstance du sabre et du goupillon.
Face aux manifestations du Malin, deux approches se complètent pour tenter d'éclaircir la situation : Mylène est des plus rationnelles, tandis que frère Eustache privilégie le côté religieux. Pour chacun, le "mal" existe bel et bien, seules ses origines diffèrent.
Tout au long du roman, Jean-Christophe Macquet jour sur ces deux approches, ces deux philosophies qui, sans jamais vraiment s'affronter, s'associent plutôt pour la résolution de l'anigme. Le personnage de frère Eustache, cet ancien commissaire de police devenu exorxiste, synthétise d'ailleurs cette "dualité". À quoi faut-il croire ?...

Le Vampire du Stade Bolaert est un étrange polar à l'ambience très particulière, au ton feutré qui sied aux confessionnaux. On s'y pose beaucoup de questions sans forcément obtenir de réponses.


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

Durant une partie du récit, Mylène Plantier lit un roman dans lequel un collègue gendarme est comme elle aux prises avec une enquête difficile : Le Vagabond de la Baie de Somme. Ceci étant, c'est beaucoup moins ésotérique…

Le début...

Les dix premières lignes...

Samedi 2 décembre 2006
Jean-Marie Barbier commençait sérieusement à s'impatienter. Il tendit le bras afin de se dégager le poignet de la manche du blouson et regarda une nouvelle fois sa monte. Quinze minutes de retard. Seul sur le parking, devant la porte du bus, il attendait en ronchonnant.
— Ras le bol !
Un énervement trépidant, teinté d'amertume, vint assombrir le cours de ses pensées, noircissant une réflexion basique.
Une question lui envahit l'esprit.
La question (…)


La fin...

Quatrième de couverture...

Panique au Racing Club de Lens, trois supporters ont été sauvagement assassinés au stade Bollaert, sous la tribune Trannin, à l'occasion du match Lens – Bordeaux. La police privilégie la théorie d'un meurtre homophobe et ne tarde pas à arrêter des skinheads bordelais. Ce n'est pas l'avis du prêtre exorciste du diocèse qui va entraîner le gendarme Mylène Plantier dans une enquête périlleuse aux limites des portes de l'enfer.


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

Jean-Christophe Macquet










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition