Tout un Roman

Marc Behm

Rivages / Noir - Janvier 1997

Tags : 


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 1er décembre 2006

Ce bébé, qui n'a que quelques heures est déjà victime d'un enlèvement, et pendant leur fuite, ses ravisseurs vont être victimes d'un accident (une flaque d'huile sur la chaussée) qui va projeter le camion et ses occupants dans la Méditerranée.
Il sera recueilli par un pêcheur, Loulou Saïd, qui décide de l'adopter immédiatement et de le baptiser du nom de son bateau : Fécunditatis.
Il passe quelques années assez tranquilles au sein de sa famille, mais encourt la colère de son père suite à des relations peu familiales justement avec sa nouvelle belle-mère.

Chercher le point commun entre des membres de l'IRA, des services secrets israéliens, de la mafia italienne, d'une tueuse palestinienne, d'une ex-femme, d'une voleuse de parcmètres, de Lily et ses divines danseuses ? Course poursuite à travers le monde car sans le savoir, bien sûr, Fécunditatis est en possession d'un secret. Il échappe miraculeusement à diverses morts plus affreuses les unes que les autres, pour retomber immédiatement dans le piège suivant.
Pas de véritable fond à cette histoire, plutôt pour l'auteur, une occasion de se laisser aller à un délire total et extrême.
Peut-être un peu lassant par moment car il faut pouvoir suivre ce rythme effréné, cette multitude de personnages qui se croisent et resituer parfois qui est qui.
Mais une très bonne récréation à s'offrir.


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

Marc Behm dans ses œuvres…

Le début...

Les dix premières lignes...

La sage-femme, une Galloise bossue, extirpa le bébé d'entre les jambes de sa mère et cria :
— C'est un garçon !
Elle le tint par les chevilles, tête ne bas, et lui tapota le derrière avec jovialité. Il poussa un vagissement coléreux.
Voilà.
J'ai commencé mon histoire.
On m'a souvent exhorté à écrire mes mémoires, mais je ne savais pas trop par quel bout m'y prendre. Au moins, maintenant, j'ai déjà le début.
Donc…
— C'est un garçon ! (...)


La fin...

Quatrième de couverture...

« La clinique où je suis né s'appelait la Maternité Marie-France et se trouvait dans la banlieue sud d'Ajaccio, au bord de la mer. C'est ici que la trame de ma vie commence à prendre son envoûtante complexité : une Galloise bossue qui pleure l'exécution d'un collabo norvégien tout en m'accouchant en Corse.
Ah, l'absurde et divin salmigondis ! Un groupe d'hommes, au minimum une douzaine (les témoins oculaires divergent sur leur nombre) volèrent une voiture de pompiers à Campo del Oro, se rendirent à Ajaccio et attaquèrent la clinique. Vêtus de blousons de cuir, coiffés de casques argentés et munis de masques à gaz, ils firent irruption dans la salle de travail en brandissant des Magnum Ruger 375 H&H. Infirmières, internes, femmes de ménage, etc. détalèrent en masse, paniqués, en poussant des cris perçants. Les bandits armés arrachèrent le nouveau-né des bras de sa mère hébétée, l'enveloppèrent dans une couverture et l'emmenèrent avec eux. La voiture de pompiers démarra en trombe, toutes sirènes hurlantes… ».


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

Marc Behm










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition

Du même auteur...

Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.

Mortelle Randonnée La Vierge de Glace Crabe