Touche Pas à mes Deux Seins

Martin Winckler

Baleine - Juin 2001

Tags :  Roman d'enquête Corruption Détective amateur France Années 2000 Moins de 250 pages


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 31 janvier 2006

Quand un éminent professeur se fait descendre comme un vulgaire malfrat et occupe la rubrique des faits divers, il tombe forcément sous le regard de Gabriel Lecouvreur, dit Le Poulpe, redresseur de torts indépendant. D'autant plus que la femme de la victime semble bien être une vieille connaissance.
De son côté, quand Bruno Sachs, médecin généraliste, apprend la nouvelle, lui aussi se souvient et remonte le temps, les souvenirs, jusqu'à vingt ans en arrière quand le monde, celui de l'amitié, était jeune, beau, et amoureux...

Avec cette incursion dans l'univers particulier du Poulpe, Martin Winckler fait une entrée remarquée dans le roman policier, se coulant avec délice dans le moule préformé crée par Jean-Bernard Pouy. Il y provoque la rencontre, à distance, de deux justiciers des temps modernes : Gabriel Lecouvreur, l'anar qui découvre la "connerie" humaine et ses avatars dans les colonnes de la presse régionale, et Bruno Sachs, médecin écrivain et militant pour une médecine plus humaine.
Sur fond d'enquête et d'intrigue rigoureusement menées, Martin Winckler nous entraine dans une histoire d'amitié solide et franche, parsemée d'hommages cinématographiques (chaque chapitre est un titre de film), qui porte une réflexion sur le rôle de la médecine et les intérêts qui la gouvernent.
Sans doute moins d'action que dans un Poulpe "classique", mais ce qui est perdu en surface se retrouve en profondeur, voire en sobriété. De la belle ouvrage.


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

Retrouvez certains des personnages présents dans ce roman (pas Gabriel Lecouvreur bien sûr, mais plutôt Charly Lhombre et Jean Watteau) dans le second polar écrit par Martin Winckler : Mort in Vitro.

Le début...

Les dix premières lignes...

CHU de Tourmens,
Bloc opératoire n°2, 13h15
- Bien... Allez mon garçon, cette fois-ci je vous laisse terminer... Vous ferez le compte rendu et nous le relirons ensemble, n'est-ce pas ?
L'interne qui vient de lui servir d'aide opératoire n'en croit pas ses oreilles. Le Pr Goffin lui laisse terminer l'intervention ! Il regarde la panseuse qui lui tend déjà de quoi faire un surjet. Pendant que son interne referme la cicatrice abdominale, Édouard Goffin, cinquante ans, professeur agrégé de gynécologie-obstétrique à la faculté de médecine de Tourmens, jette ses instruments dans le haricot métallique et tend les bras à l'horizontale (...).


La fin...

Quatrième de couverture...

Un mandarin de la gynécologie est assassiné dans son appartement de Tourmens. Apprenant le meurtre, Le Poulpe se souvient du temps passé. C'était à la fin des années 70. Le temps de l'apprentissage, de l'amour et de l'amitié, le temps des rencontres de Gabriel, qui croyait tout savoir, avec Luciane et Alice, qui croyaient à l'amour, avec Jean, qui croyait à la vérité, avec Charly, qui croyait au progrès, et avec Bruno Sachs, qui croyait qu'il ne savait rien. Vingt ans après, les lignes de vie se renouent autour du cadavre.


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

Martin Winckler










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition Réédition poche Réédition poche

Du même auteur...

Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.

Mort In Vitro Camisoles