Tarot

William Bayer

Rivages / Thriller - Juillet 2001 - Traduction (anglais) : Gérard de Chergé

Tags :  Thriller Serial Killer Mystique Détective privé Criminel Années 1990 Entre 250 et 400 pages


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 16 février 2008

Tarot, est le quatorzième roman de William Bayer. Bizarrerie des politiques éditoriales, il n’a été publié qu’en France. On y explore avec délice l’univers symbolique du tarot dont Bayer possède lui-même quatre cents jeux ! Faut dire qu’il y a une palanquée de tarots différents : entre celui de Marseille avec ses figures à l’ancienne, le Mythique, celui de Jung, celui de La Rose Sacrée, le tarot des Félins, le Karma, le Cosmique, le Thot, l’Égyptien, le Celtique et Le tarot du Verseau, celui de Rider (dont il est principalement question dans le roman) y a de quoi collectionner et donner des idées... C’est d’ailleurs ainsi qu’Italo Calvino voyait le Tarot : comme une formidable machine à raconter des histoires.
William Bayer s'en empare pour fondre l'intrigue de son roman et pour caractériser ses personnages : ancien flic du FBI hanté par la mort de sa fille, assassins fous de Baudelaire et de satanisme, journalistes à la recherche d'un scoop, flic à la ramasse, amatrice éclairée du tarot...

Tarot est un bon thriller psychologique avec ambiance sulfureuse et personnages gothiques à souhait. Les paysages qu’on y rencontre sont somptueux : désert et prairie de Coronada Spring, neiges et glaces du Lac Archambault au Québec, couleurs criardes de Miami Beach... On reconnaît la patte de William Bayer, son art de mettre en place des psychopathes sexuels et des intrigues bien structurées, des personnages hantés et attachants, son attirance pour les mythes et les décors fantastiques tout en restant les pieds sur terre. Bayer, dès le premier chapitre nous entraîne vers l’exploration d’un univers particulier. À la lecture de Tarot on a l'impression de se retrouver dans une superproduction américaine bien torchée teintée de série Z...


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

Pour ceux qui voudraient se documenter sur les arcanes et leurs significations on prendra soin de mettre le nez dans La Voie du Tarot, d’Alejandro Jodorowski, bouquin qui semble éviter le piège de la divination et remet le tarot à sa place en tant qu’outil d’exploration du monde et de soi.
Pour rester dans le thème du tarot, mais sous un autre angle on ne peut que très très chaudement recommander Le Charlatan, de W. L. Gresham, paru à la Série Noire sous le numéro 2463.
Pour ceux qui aimeront le personnage de "Chasseur de Satan", héros solitaire hanté qui vit reclus dans le désert, il faudra penser à visionner Vampires (1998) de John Carpenter.

On pourra se pencher sur la chronique du DJ Duclock, Une Épinette dans le Tarot qui traite du bouquin de Bayer et de Stephen Collins Foster, le compositeur américain que l’on croise à la page cent cinquante-trois du Tarot de Bayer. Cette chronique est parue dans L’Ours Polar n°43 de Septembre 2007 (numéroté n°42).

Le début...

Les dix premières lignes...

De : Voisin A : Tous Objet : "Les cartes mélafiques" Date : 8 avril 7h23 Message : n°55 Forum : Signification des cartes Chers amis tarotmaniaques, Depuis quelque temps, je m'interroge sur ces cartes qu'on prétend "maléfiques". Quelles sont-elles ? Lesquelles aimez-vous le moins tirer ? Ce n'est pas un sujet très agréable, j'en conviens, mais il me semble que nous devrions l'aborder. Le tarot, après tout, peut et doit nous montrer notre côté sombre aussi bien que les aspects lumineux et joyeux de la vie (…)


La fin...

Quatrième de couverture...

Cap se consacre à la traque des satanistes. Un jour, après l'une de ses conférences, un jeune policier lui soumet un cas susceptible de l'intéresser. Dans une église de campagne isolée, fréquentée par une petite communauté noire, le pasteur a découvert un homme nu, de race blanche, suspendu par un pied à la traverse de la grande croix de bois dressée derrière l'autel. Sur le dallage, un pentacle a été tracé avec le sang de la victime. Ce signe bien particulier ramène Cap dix ans en arrière, au meurtre de sa propre fille. Les assassins n'ont jamais été arrêtés, mais Cap croit retrouver leur signature dans ce crime mis en scène comme une figure du tarot.


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

William Bayer










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition Réédition poche

Du même auteur...

Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.

Le Rêve des Chevaux Brisés Wallflower