Harjunpää et les Lois de l'Amour

Matti Yrjänä Joensuu

Gallimard / Série Noire - Novembre 1999 - Traduction (finnois) : Paula et Christian Nabais

Tags :  Roman noir Polar social Psychologie Flic Finlande Années 1990 Entre 250 et 400 pages


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 1er octobre 2006

Torlof Anders Bakman – mais est-ce bien son vrai nom ? – est un escroc : il embobine des femmes riches, seules ou célibataires, en faisant miroiter devant leurs yeux ébahis les feux de l'amour, puis il leur soutire de l'argent sous les prétextes les plus fallacieux et elles tombent dans le panneau. Que ne ferait-on pas par amour ?.. et d'autant plus lorsqu'on est en manque.
Mais Torlof n'est pas seulement un escroc, c'est aussi un assassin et la pauvre Helena, vieille fille à la quarantaine passée, fanée, propriétaire d'un salon de coiffure, en a fait les frais.
Timo Harjunpää, débordé et affublé d'un encombrant collègue des plus primaires, surnommé Bingo, découvre le corps après que la sœur de la victime se soit inquiétée de son absence inopinée...

Dans le grand nord, on prend souvent son temps ; sûrement une histoire de température. Matti Yrjänä Joensuu de déroge pas à cette règle pour ce qui concerne le rythme de son roman. L'intrigue est là, posée, mais ce qui intéresse l'auteur, c'est aussi et avant tout le quotidien d'une équipe de police d'Helsinki et ce qu'elle peut avoir de représentatif de la société qu'elle surveille et/ou protège.
Dans cet épisode des aventures d'Harjunpää (personnage récurrent et inspecteur de police), Matti Yrjänä Joensuu évoque à sa manière les "Lois de l'Amour" à travers les quelques personnages qui traversent l'intrigue. Harjunpää y tient comme souvent le rôle de témoin, éclairant les "victimes" de ces amours malheureuses.

Tout reposait sur le simple fait qu'il n'existait pas un monde unique et commun à tous, mais que chacun vivait en orphelin dans le monde qu'il s'était forgé – donc dans une illusion. Et comme chacun voulait que sa propre illusion soit la plus parfaite – heureuse, disait-on – chacun cherchait avidement une illusion semblable pour fortifier la sienne et pouvoir prétendre encore davantage qu'il s'agissait de la réalité.

Il y a là des femmes seules, ordinaires, en mal de tendresse dans un monde trop dur, aspirant à la belle histoire ; il y a là un séducteur malade, prédateur, chasseur, solitaire dans l'âme mais toujours en recherche de compagnie ; il y a là Bingo, le rustre, le macho, l'incarnation de la bêtise mais aussi de la douleur d'une vie de solitude ; il y a là Onerva, solide, mais qui elle aussi tombera dans la piège...
La vie n'est pas toujours rose du côté d'Helsinki, là-bas comme ailleurs, et c'est la grisaille du quotidien que montre Matti Yrjänä Joensuu dans ce noir roman, à travers l'amour que tout à chacun, à sa manière, espère et qui n'apporterait, au final, que désillusion :

(...) la distance était si désespérément longue, pas en termes de kilomètres ni de minutes, mais comme elle l'est toujours pour rejoindre l'autre, de sorte que rares sont ceux qui y parviennent – sinon personne.


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

Harjunpää est un personnage récurrent chez Joensuu, il "hante" chacun de ses romans. Retrouvez-le, notamment, dans Le Fils du Policier.

Le début...

Les dix premières lignes...

Il était étendu sur le lit, couché sur le dos, un bras replié sur le front comme s'il dormait. Mais en réalité il était bien réveillé. Il observait à travers ses paupières la chambre gagnée par l'obscurité et prêtait une oreille distraite aux bruits en provenance de la cuisine – une assiette tinta contre l'évier, puis ce furent les fourchettes et les couteaux. Il pensa un instant aux gestes de la femme. Il les devinait comme s'il les voyait. Une partie de lui-même calculait depuis combien de minutes il se prélassait et combien de minutes allaient encore s'écouler avant qu'elle ne réagisse d'une manière ou d'une autre (...)


La fin...

Quatrième de couverture...

Il y a Onerva, veuve, mère d'un petit garçon et coéquipière de l'inspecteur Harjunpää...
Bingo, flic raté que l'on trimballe d'un service à l'autre, dont tout le monde a oublié le vrai nom et qui suce constamment des bonbons à la menthe pour essayer de masquer l'odeur d'alcool...
Et le séducteur, l'homme aux identités multiples, l'assassin à qui l'inspectrice Onerva ouvre sa porte et ses bras...


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

Matti Yrjänä Joensuu










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition Réédition poche