Les Cinq Sœurs

Percy Kemp

Seuil / Cadre noir - Janvier 2023

Tags :  Espionnage Complot Service secret Espagne Années 2020 Littéraire Entre 250 et 400 pages


Contribuez au financement de Pol'Art Noir est achetant ce livre

Edition originale

Un avis personnel...

Publié le : 23 août 2023

La réapparition d’un manuscrit vieux de cinq cents ans, faisant état d'une relique sacrée - un miroir ayant conservé le reflet du Prophète - restée cachée dans les jardins de l'Alhambra depuis la prise de Grenade par les chrétiens, sonne le branle-bas dans les services secrets de sa Majesté. D’autant plus dès lors qu’un groupe de djihadistes en perdition s’est mis sur sa piste avec l’espoir de l’utiliser pour redorer son blason.
La position de la relique étant décrite dans le manuscrit par une obscure énigme, le Club House, un obscur service secret anglais, dépêche sur place un des ses agents, Harry Boone, spécialiste du genre.

Quand dans la Justice tu baigneras
Et que de ton cœur, la Vraie Foi toute superstition balaiera
En t’attachant au troisième précepte d’Allah
Le Noble Reflet tu dévoileras
Et pour ta plus grande joie tu le contempleras.

Harry n’est pas un espion ordinaire. Il n’est pas bardé de technologie ; ses armes de prédilection : son cerveau, son intelligence et sa culture. Il arrive à Grenade comme une sorte d’attaché culturel, usant de toute sa diplomatie pour s’intégrer dans le microcosme local, accompagné de la femme qu’il aime, Maria.
Je ne vais pas vous spoiler les multiples rebondissements qui vont advenir au cours du récit, ce serait vous gâcher le plaisir. Sachez tout de même que l’intrigue se déroule au début de l’année 2020 et que l’épidémie de Coronavirus aura son rôle à jouer, tout comme les fameux GAFAM. Pour le reste, je vous laisse la surprise.

S’il est de nationalité britannique, Percy Kemp écrit en français et c’est un bonheur de constater à quel point il en maîtrise les rouages, tout en conservant son caractère « so british ». C’est ce qui fait, en partie, toute la saveur de ses romans. Quant à Harry Boone, il fait plus figure de diplomate que d’espion, n’aspirant sous le ciel andalou qu’à une douce tranquillité.

Dès lors qu’il s’agissait de laisser à d’autres le soin de faire les choses à sa place la patience de Boone ne connaissait de fait aucune limite. Et s’il est vrai que l’espionnage serait, comme on dit, un jeu de patience, alors il faudrait croire que Boone était l’espion parfait.

L’ensemble a un côté désuet, en décalage avec la production contemporaine, tout en conservant un profond attachement à la réalité d’aujourd’hui, à nos problématiques. Le style est littéraire sans jamais être pompeux, truffé de citations et d’une érudition remarquable.
Nous sommes ici dans un jeu de billard à trois, cinq, voire sept bandes, mais l’auteur sait ne jamais nous perdre.
À la lecture, j’ai pensé à ce film de Volker Schlöndorff, Diplomatie, mettant en scène l’échange entre le général von Scholtitz (Niels Arestrup) et le consul général de Suède, Raoul Nordling (André Dussolier), argumentant sur la destruction ou non de Paris à la fin de la seconde guerre mondiale ; la même intelligence transpire des dialogues, contagieuse.

S’il s’agit bien d’un roman d’espionnage, Les Cinq Sœurs est bien plus porté sur la dialectique que sur l’action. Il a un côté rafraîchissant, même si le sujet qu’il traite reste grave. L’ensemble peut paraître parfois lent et dense, mais si on accepte de se laisser porter, c’est un vrai plaisir intellectuel.


Vous avez aimé...

Quelques pistes à explorer, ou pas...

Percy Kemp a un style bien à lui qu’on retrouve dans ses autres écrits.
Si vous cherchez le dépaysement intelligent, n’hésitez pas.

Le début...

Les dix premières lignes...

Assis sur sa terrasse à l’ombre d’une glycine feuillue Harry Boone savourait tranquillement son premier whisky de la journée en suivant d’un œil nonchalant la course du soleil vers l’ouest. Après avoir caressé les palais d’hiver des Nasrides, flanqués d’un côté de l’Alcazaba, de l’autre de leur résidence d’été du Generalife, il glissait à présent le long des murailles crénelées de l’Alhambra et Boone, qui puisait un certain réconfort dans ce spectacle dénué de tout bruit ou mouvement, se disait qu’une fois n’est pas coutume, le genre humain semblait vivre au rythme de la nature et, plus encore, au sien. Tout va pour le mieux, se disait-il donc, rasséréné.
Certes, pour une âme torturée telle celle d’Aldous Huxley, notre monde pouvait bien être l’Enfer de quelque autre planète, mais contrairement à Boone Huxley n’avait jamais eu le loisir d’admirer la lumière du Couchant embraser une Alhambra vidée des hordes de touristes qui lui ôtaient d’ordinaire toute sa féerie.


La fin...

Quatrième de couverture...

« Vos banques de données sont pleines à craquer des mêmes catégories éculées dans lesquelles vous aviez un jour vu une menace : extrême gauche, extrême droite, salafistes, islamistes, terroristes, fascistes, altermondialistes, anarchistes, nationalistes, souverainistes, passéistes, et j’en passe. Vos cerveaux en sont saturés. Vos schèmes mentaux s’en sont figés. Il n’y a plus de place là-dedans pour les nouveaux clivages qui apparaissent. »
Qui sont les Cinq Sœurs ? Et que cachent-elles ? En nous narrant les dernières tribulations de Harry Boone, le plus nonchalant des agents secrets, Percy Kemp, qu’anime semble-t-il le même esprit qui avait inspiré John le Carré, nous livre là un roman d’espionnage qui, tout comme dans la métaphore de l’oignon, se lit en épluchant une couche de duperie après l’autre, une poupée russe en cachant immanquablement une autre. Page après page il n’a de cesse de nous surprendre et de nous régaler de son humour, de son intelligence et de son sens du suspens.
« Si les gens n’ont plus peur de vous, disait Lao Tseu, c’est sûrement qu’un pouvoir plus grand se profile à l’horizon. »


L'auteur(e)...

Sa trombine... et sa bio en lien...

Percy Kemp










Edition(s)...

Informations au survol de l'image...

Réédition

Du même auteur...

Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.

Noon Moon